18 Juil 2013

Retour sur un troisième Programme Européen Jeunesse en Action dans la Somme

0 Comment
Intitulé « De l’agriculture à l’alimentation, comment favoriser le « bien manger » en Europe rurale » le projet a rassemblé 31 jeunes originaires d’Angleterre, Roumanie et France du 10 au 21 juin 2013 dans la Somme au sein de la Maison Familiale Rurale d’Yzengremer. Tous âgés de 15 à 20 ans, ils sont issus de milieux ruraux et étudiants/apprentis dans les secteurs agricole et horticole.

Tout au long du séjour portant sur le thème du genre et de l’alimentation saine les jeunes ont appris à se connaître, dans une ambiance chaleureuse que la diversité des activités a favorisé : sports et plein air, visites du territoire, soirées interculturelles, rencontres des acteurs locaux des domaines de la production, de la distribution, de la transformation alimentaire, et de la culture. Ils ont participé activement aux visites organisées et aux ateliers proposés. Au travers de toutes ces activités, les jeunes ont pu identifier des rapports hommes-femmes et garçons-filles, souvent inégalitaires encore, qu’ils ont pu observer dans les territoires ruraux, et  commencer à repérer les préjugés et les stéréotypes grâce aux ateliers sur le genre.

Les jeunes nous ont beaucoup surpris, en se prenant au jeu ! Le forum de restitution du 20 juin avec la présence des partenaires a été un moment fort de présentation de tout le travail effectué pendant le séjour.

Si nous leur posions la question, pourront-ils énumérer toutes les activités !?

Il y a la sensibilisation à l’égalité hommes-femmes. Par des jeux ludiques, ils ont pu se rendre compte des inégalités entre les filles et les garçons dans différents domaines. Ils ont fait valoir leurs façons de voir ces rapports notamment dans l’éducation des enfants : « les enfants ont besoin de leurs deux parents, les deux doivent s’en occuper» déclarent les jeunes!

Les ateliers sur la nutrition, en lien avec les visites d’exploitations agricoles ont permis aux jeunes d’analyser leurs comportements alimentaires et de comparer leurs habitudes avec celles de leurs homologues étrangers. Ils ont découvert les plats favoris des uns et des autres, et ont même pu les goûter lors des soirées à thème. Ils ont également cuisiné des produits frais locaux qu’ils ont partagés avec tous les jeunes de la MFR. Ce diner a rencontré un vif succès, et les jeunes ont tous déclaré vouloir le préparer chez eux.

La découverte du patrimoine local, économique, social, et culturel a été dense. Visite d’une ferme safranière, d’exploitations laitières, des jardins de Valloire ou bien encore visite des Hortillonnages d’Amiens sont autant de découvertes qui permettent la compréhension des liens entre agriculture et alimentation, et les rôles des femmes et des hommes dans ces métiers.

Les jeunes ont vu différents modes de culture : des exploitations très étendues à une échelle plus réduite. Ils ont même vu comment les fleurs peuvent être consommées, et ont appris plusieurs recettes. Pour certains de ces jeunes en spécialisation horticole, cela change leur regard sur leur métier ! Ils ne cultivent pas que des fleurs, mais aussi des aliments.

Le séjour a été un moment d’échanges et de découvertes des traditions et coutumes des uns et des autres. Chaque pays  a organisé une soirée pour faire déguster les produits locaux, découvrir des musiques et des costumes traditionnels. Le groupe roumain a présenté des danses traditionnelles, tous les jeunes ont été impressionnés ! Les anglais ont organisé un jeu de ball trap et ont proposé une dégustation de thés. Les français n’ont pas été en reste en animant des jeux traditionnels picards, et une soirée dansante.

Aster-International a proposé aux participants-es la création d’une page Facebook. Cette page internet démontre le succès du séjour, avec les commentaires, photos et messages divers des jeunes sur ce « mur » depuis la fin du séjour !

PROJET SOUTENU PAR :

Le Programme Européen Jeunesse en ActionLe Conseil Régional de PicardieLa Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et des ForêtsLa Mutualité Sociale Agricole (MSA)La Communauté de communes du Vimeu industrielLa Fédération des MFR L’IREPS de Picardie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

[top]