04 Juil 2013

Sensibilisation « Prévention des violences et approche de genre »

0 Comment

« Prévention des violences et approche de genre »

 

Rappel du contexte

Dans le cadre du diagnostic préalable à la reconduction du Contrat Urbain de Cohésion Sociale pour la période 2011-2014, le service politique de la ville a rencontré des partenaires associatifs, institutionnels, des habitants pour travailler sur la définition et proposer des axes de travail sur les différentes thématiques de la Politique de la ville.

La problématique des violences intrafamiliales a été retenue comme un axe prioritaire. Dans ce cadre, Aster propose de mettre en place des ateliers de réflexion-action sur la problématique de violences intrafamiliale avec les professionnels-elles et de sensibiliser les jeunes Saint-Quentinois à l’égalité filles-garçons.

Les financeurs

Projet, financé par l’ACSE (agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances) et la DRDFE (délégation régionale aux droits des femmes et à l’égalité de Picardie).

Les étapes du projet dans sa globalité

  • Ateliers de réflexion-action : Durée de 3 h, par une intervenante. 8 séances de février à juin 2013.

ARA qui ont concerné des professionnels-elles issues des structures de Saint-Quentin suivantes : Centres sociaux, Unités territoriales d’action sociale (UTAS), Point info droits, l’association départementale de la sauvegarde de l’enfance et de l’adolescence (ADSEA), l’association départementale d’aide aux victimes de l’Aisne (ADAVEM), la protection judiciaire de la jeunesse (PJJ), le centre communal d’action sociale (CCAS), famille toujours et réussite mission éducative.

Thématique de départ : «  les violences intra familiale » (incluant les enfants)

  • Ateliers de sensibilisation, par Aster-International : 30 séances de 2h à destination de plusieurs associations locales en lien avec les jeunes (entre septembre et novembre 2013).
  • Forum de restitution, le 24 juin 2013 à la PJJ: Thèmes à destination des partenaires de la Politique de la Ville, de l’ACSE, de la DRDFE et des participants-es.

 

Les objectifs

  • Eviter ou contrer le processus des violences en sensibilisant les jeunes à la construction sociale des rôles sociaux pour sortir des stéréotypes et prévenir les violences fondées sur les rapports de genre. Eveiller les jeunes aux notions de respect et d’égalité de genre.
  • Accompagner les professionnels et les familles par rapport aux violences intrafamiliales par des ateliers coopératifs de réflexion-action en vue de chercher des réponses collectives et durables.

 

Rappel de la démarche de la recheche-action et des ses finalités

La Recherche-Action (RA) se veut coopérative, impliquée et impliquante. Elle se veut également de susciter la conscientisation par les personnes de leurs ressources pour influer du changement dans la réalité environnante, de la capacité à pouvoir agir sur la définition et la nature des changements qui les concernent. La RA pour être porteuse doit donc porter sur les acteurs sociaux, les actions, leurs interactions, conçues pour équiper d’une pratique rationnelle leurs pratiques spontanées et assumée par ces acteurs eux-mêmes. L’ACORA a pour finalités de soutenir une personne / groupe à stimuler un sentiment d’efficacité personnelle, de compétence.

 

[top]