11 Août 2011

ZOOM SUR… Les nouvelles régions au Maroc

0 Comment

8 juillet 2011 No Comment

Le 9 mars 2011 ont été rendues publiques les conclusions de la commission consultative de la régionalisation au Maroc, constituée par le roi Mohamed VI. Ces conclusions mettent en avant le nécessaire renforcement du rôle des collectivités territoriales dans le développement économique et social du pays. Il a été proposé un passage de 16 à 12 régions et l’instauration du pouvoir d’exécution aux présidents de région.

Le compte rendu de la commission consultative est disponible sur : www.regionalisationavancee.ma.

 

Région 1 : Tanger – Tétouan     Région 5 : Beni – Mellal      Région 9 : Souss Massa

Région 2 : Oriental Rif        Région 6 : Casablanca          Région 10 : Guelmim Oued – Noun

Région 3 : Fès – Meknès Région 7 : Marrakeh – Safi Région 11 : Laâyoune – Sagula al hamra

Région 4 : Rabat – Salé – Meknès Région 8 : Drâa – Tafilalet Région 12 : Ed Dakha – Oued ed Dahb 

 

Les deux régions partenaires du Conseil général de l’Isère seraient alors transformées : l’une s’agrandirait, l’autre se réduirait.

 

  Référendum constitutionnel au Maroc

 

Ce 1er juillet 2011 est organisé un référendum constitutionnel au Maroc. Les marocains sont appelés à s’exprimer sur une réforme constitutionnelle visant à « démocratiser » les institutions du pays. Ce référendum fait suite au discours du Roi Mohamed VI du 17 juin 2011, lors duquel le projet de nouvelle Constitution a été présenté. Ce texte est le résultat du travail mené par la Commission consultative de révision de la Constitution, qui a auditionné un grand nombre d’acteurs depuis mars 2011.

 

Rapport de l’Union Européenne sur les relations avec le Maroc

 

La Commission européenne vient de publier un rapport sur « la mise en oeuvre de la politique européenne de voisinage en 2010 » concernant le Maroc. Il traite notamment du développement des coopérations.

Ce rapport est consultable sur : http://eeas.europa.eu/delegations/morocco/documents/news/20110526_sec_11_651_fr.pdf

 

Dispositif franco-marocain d’appui à la coopération décentralisée

 

Le nouvel appel à projet du dispositif franco-marocain d’appui à la coopération décentralisée a été lancé à Rabat le 23 juin dernier.

Etaient notamment présents lors de ce lancement : le Secrétaire d’Etat à l’Intérieur du Royaume du Maroc, l’Ambassadeur de France au Maroc, le Délégué pour l’Action Extérieure des Collectivités locales, le Président de Cités Unies France, ainsi que de nombreux élus locaux des deux pays. A noter que la coopération Isère-Tadla-Azilal avait bénéficié d’un cofinancement important dans le cadre du 1er appel à projet (plus connu sous le nom de PAD).

 

 

 

Constitution d’une base de données

 

A l’occasion de la réunion officielle de lancement de l’appel à projet du dispositif d’appui à la coopération décentralisée (mentionnée ci-dessus), un prototype de base de données dynamique de la coopération décentralisée franco-marocaine a été présenté. Elle devrait permettre, notamment, d’avoir une vision globale, régionale, sectorielle, budgétaire des diverses coopérations et acteurs concernés.

(sources : Taaoun)

[top]