08 Juil 2011

COMMUNIQUE DE NEGAR-SOUTIEN AUX FEMMES D’AFGHANISTAN

0 Comment

Le 22 juin, le président américain Barack OBAMA a précisé le calendrier de retrait des troupes d’Afghanistan: 10 000 hommes sur les 99 000 engagés doivent quitter l’Afghanistan le mois prochain.

Le 23 juin, le président Sarkozy a annoncé un retrait progressif des troupes françaises (aujourd’hui 4000 hommes): « de manière proportionnelle et dans un calendrier comparable au retrait des renforts américains. »

La moitié des troupes belges quitteront le pays à leur tour au 1er janvier 2012. L’Allemagne et l’Angleterre préparent leur sortie du territoire afghan.

L’association NEGAR- Soutien aux femmes d’Afghanistan prend acte des annonces de ces retraits.

Certes les troupes alliées doivent quitter l’Afghanistan et les Afghans doivent être en mesure de prendre en charge la sécurité dans leur pays.

Mais aujourd’hui, de l’avis de tous les observateurs, on est loin du compte ; pour la deuxieme fois ( apres le retrait des troupes soviétiques en 1992 ) il ne s’agit donc pas d’un retrait mais d’un abandon concerté encore une fois au profit du Pakistan et de ses milices talibans. C’est ainsi que 99% du peuple afghan, villes et campagnes confondues, ressentent cette décision dans un désarroi général.

Nous en appelons à tous les démocrates, à toutes les féministes et à tous les humanistes qui depuis si longtemps ont accompagné nos actions pour empecher la victoire de la Barbarie meme si de fausses propagandes montrent à l’opinion occidentale qu’il s’agit de la réalité de la situation sur le terrain et qu’il n’y a pas d’autre issue. « Ce n’est pas vrai ! « 

NEGAR rappelle, ainsi qu’elle l’a dit lors de sa conférence de presse du 3 mars 2011 au Sénat, que le respect de la Constitution et des droits des femmes afghanes doit être un préalable à toute négociation avec quiconque, y compris les taliban, milices terroristes aujourd’hui rebaptisées « les insurgés » par les profiteurs de l’argent des stupéfiants, par les supporters du Pakistan et par la presse (une insulte pour les insurgés du monde arabe).

NEGAR demande que le retrait des troupes alliées d’Afghanistan soit décidé en concertation avec les assemblées afghanes élues, représentantes du peuple afghan et responsables devant lui.

Shoukria HAÏDAR, présidente de NEGAR-Soutien aux femmes d’Afghanistan

Contacts : negarafghanwomen@yahoo.fr www.negar-afghanwomen.org
 
[top]