04 Juil 2009

Aster international Un lien avec La Réunion

0 Comment

Echange de bonnes pratiques entre Aster-International et un groupe de femmes réunionaises investies dans le développement local.

aisnenouvelle25juinMARIE-LISE SEMBLAT, présidente d’Aster-International (Actrices sociales des territoires européens ruraux), a accueilli une délégation de femmes réunionaises dans les locaux de l’association. Ce groupe de femmes en provenance du sud sauvage de l’Ile de la Réunion séjourne actuellement en France dans le cadre d’un partenariat entre l’association d’insertion, Val Services, de Charleville-Mézières et l’association Maison du tourisme du Sud sauvage.
Cette structure intercommunale comprend trois communes rurales, Saint-Joseph, Saint-Philippe et Petite Île mais contrairement à nos communes rurales axonaises, ce sont des communes peuplées, car au total 45 000 habitants sont concernés. Les différences cuturelles ne s’arrêtent pas là. Les représentants des structures de Métropole et de la Réunion ont ainsi approfondi leurs manières de travailler.
Ils se sont aperçus que, s’ils étaient régis par les mêmes dispositifs, la mise en application sur le terrain comportait des variantes. Et en particulier dans les relations avec les partenaires institutionnels. « Cela nous permet de rebondir », explique Valérie Félicité, responsable de l’assocation La Maison du tourisme du Sud sauvage.
La rencontre avec Aster-International qui présente, à la fois, un volet formation et une action de développement local en réseau, participe de cette volonté d’établir de nouveaux liens.
Universités rurales européennes
La délégation emmenée par le président de l’association Val Services, René Bourgeois, n’était composée que de femmes. Une dynamique que Valérie Félicité veut encourager et développer. La rencontre avec Marie-Lise Semblat aura été sur ce plan également très profitable. Au programme de cette réunion de travail encore, l’échange de savoir-faire dans l’organisation des universités rurales européennes.
Maire-Lise Semblat avait participé, dès 1991, au lancement de ce rendez-vous en organisant des «itinéraires» permettant de découvrir des expériences menées dans différents pays : la Grèce, l’Irlande, l’Italie… Elle y avait introduit à l’époque la question des femmes.
Les universités rurales européennes se dérouleront en 2010 dans la commune de Saint-Joseph, sur le territoire du Sud sauvage. L’association Aster qui mène des projets en partenariat avec des associations locales au Québec, au Maroc et au Sénégal recevait dès le lendemain sa correspondante marocaine.
Graziella BASILE
Aster-International, 107, rue d’Isle. 03.23.67.07.54.

Article paru le : 25 juin 200 dans l’Aisne Nouvelle

[top]